« La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss

By 22 janvier 2013Inspirations

Title

85%

Stimule la créativité

70%

Développe une aptitude pédagogique

80%

Amène à changer de paradigme

90%

Le monde entier s’est mis d’accord pour travailler de 9h à 17h. Pendant 40 ans. En attendant de prendre sa retraite à 60 ans (voire plus). La semaine de 4 heures brise complètement ce schéma et nous explique comment réduire notre temps de travail de façon vraiment significative.

Se libérer de la contrainte géographique, éviter le travail pour le travail, être efficace, automatiser vos revenus, prendre des mini-retraites et vivre la vie de vos rêves : ce livre vous apprendra à faire tout cela !

Attention ce livre ne vous apprend pas à devenir riche mais à comprendre comment vivre mieux.

Ce livre vous montre comment remettre en question le statu quo ; le consensus ; ce que tout le monde admet supposément comme normal et vous aide à voir les choses différemment :

– La retraite ne doit pas être considérée comme rédemption finale
– Il est nécessaire d’alterner des périodes d’activités et des périodes de repos
– Etre occupé ne signifie pas être productif
– « Ce n’est jamais le bon moment » : ne vous en servez pas comme d’une excuse
– Arrêtez d’avoir peur : quand vous vous trompez, la Terre ne s’arrête pas de tourner
– Misez sur vos forces plutôt que de réparer vos faiblesses
– Aucun excès n’est bon (ni trop de travail ni trop de temps oisif)
– L’argent n’est pas le seul moyen de vivre ses rêves
– Le revenu relatif (ce que vous gagnez par rapport au temps libre que vous avez) est plus important que le revenu absolu
– Il n’y a pas de progrès sans stress (positif) : le stress n’est pas toujours une mauvaise chose
– L’opposé du bonheur n’est pas la tristesse mais l’ennui
– La bonne question n’est pas « qu’est ce que je veux ? » mais « qu’est ce qui m’enthousiaste ? »
– Bien faire une chose sans importance… ne la rend pas importante
– Le télétravail est en pleine explosion, et vous pouvez en profiter aussi
– …

Ne vous rangez pas d’emblée dans la catégorie des gens qui s’autocensurent et se disent « ce livre n’est pas pour moi ». Ce livre est un processus. La semaine de 4 heures se compose d’étapes à réaliser et vous amène en douceur à reconsidérer votre façon de travailler. C’est parfois douloureux de se détacher de ce qu’on connaît pour faire du nouveau dans sa vie. Tim Ferriss vous apprendra à vous libérer de l’idée selon laquelle l’insatisfaction est préférable (ou plus confortable) à l’incertitude.

N’oubliez pas que 99% des personnes sont convaincues qu’elles sont incapables de réaliser de grandes choses et par conséquent, se donnent des objectifs médiocres.

Vous n’êtes pas plus bête qu’un autre et rappelez vous toujours que le monde est plein d’individus qui doutent, qui sont peu sûrs d’eux-mêmes et effrayés par le changement.

Apprenez à reconnaitre vos peurs et à les minimiser : donnez leurs une note de 1 à 10 sur l’échelle du “chamboulement total et complet de ma vie pour toujours” puis réfléchissez à des solutions pour éviter que ce pire arrive en mettant en balance les bénéfices attendus.

Posez-vous ces deux questions :
– Quelles sont les 20% de sources qui causent 80% de ses problèmes ?
– Quelles sont les 20% de sources qui causent 80 de son bonheur et des résultats qu’il souhaite ?

Et n’attendez pas pour y remédier.

Dans ce livre, vous apprendrez comment appliquer tous ces principes à votre vie, comment négocier un contrat de télétravail, comment démissionner, comment vous débarrasser de l’obligation de travailler pour vivre, comment vous libérer de la culture de la vitesse, de la productivité et du paraître, comment vivre bien avec peu de dépenses, comment travailler moins, vivre vos rêves et vivre mieux…

Les points forts :
– Très motivant
– Complet
– Pratique et concret : tourné vers l’action
– Avec de nombreuses idées très intéressantes voire géniales

Les points faibles :
– Une approche qui tend parfois vers l’individualisme

  • sevrin

    Absolument d’accord,

    il y a peu chance que le lecteur ne trouve pas dans ce livre a moins une info, une citation ! J’ai adoré ce bouquin et je l’ai même offert à d’autres personnes : cette vision du travail est tellement différente que certains auront beaucoup de mal à l’accepter